Madrid en 24 heures

  • Madrid_undia_1397223554735_1400843264.672.jpg

Si vous ne disposez que d’une journée pour visiter Madrid, nous vous dévoilons ici quelques incontournables à découvrir le matin, l’après-midi et le soir. N’essayez pas de tout voir ; choisissez ceux qui vous tentent le plus et, sourtout, profitez-en ! Vous aimerez tellement Madrid que vous n’aurez qu’une envie : y revenir !

LE MATIN

Le Musée du Prado

Pour beaucoup, le Musée du Prado est la meilleure pinacothèque au monde. Cet espace accueille les anciennes collections royales et des œuvres d’artistes tels que Van der Weyden, Jérôme Bosch, Rubens, Fra Angélico, le Greco ou Titien, entre autres. Mais ce qui distingue surtout le Prado par rapport à d’autres musées au monde est sa collection d’une partie de l’œuvre de Velázquez et de Goya, les grands maîtres de l’École Espagnole. En une matinée, vous pouvez vous limiter à découvrir un des artistes ou parcourir les 10 chefs d’œuvre du Musée du Prado.

Musée Reina Sofía

Si vous souhaitez visiter un musée d’art moderne et contemporain, nous vous recommandons le Musée Reina Sofía, qui propose voyage à travers l'histoire de l'art espagnol et européen des avant-gardes historiques jusqu’à nos jours, en suivant comme axe Guernica, l'un des chefs-d'œuvre de Picasso.

Le Rastro

Tous les dimanches, le Rastro, le marché aux puces le plus traditionnel de Madrid, s’étend le long de la rue Ribera de Curtidores et ses alentours. On dit que si vous n’y trouvez pas l’article que vous cherchez, c’est tout simplement parce qu’il n’existe pas, car on peut tout y dénicher : des vêtements, des disques, des livres, du caoutchouc, des clefs, des poêles, des couteaux, des chaussures, des chapeaux, des bibelots anciens… et même des objets dont on ne connaît pas l’utilité ! Outre une visite du Rastro, il est de coutume de boire un verre à La Latina. Le reste de la semaine, les boutiques du quartier, notamment des magasins d’antiquités, des brocantes et des magasins de meubles, sont également ouvertes.

Le Retiro

Le poumon vert du centre de Madrid s’avère être aussi un intéressant ensemble culturel. Ce parc vit le jour en tant que jardin de l’ancien Palais del Buen Retiro, construit sur ordre du roi Philippe IV, et a accueilli depuis le XIXe siècle, époque à laquelle il ouvrit ses portes aux Madrilènes, plusieurs expositions artistiques et industrielles, pour lesquelles furent construits de charmants pavillons en fer et en verre  que l’on peut encore admirer aujourd’hui. Le parc du Retiro est aussi l’endroit idéal pour faire du sport, louer une barque sur le lac, patiner, visiter des expositions ou boire un verre à la table d’une terrasse dans une ambiance familiale et bohème.

L’APRÈS-MIDI

De la Plaza Mayor au Palais Royal

Vous ne vous lasserez jamais d’arpenter Madrid, surtout le Madrid de los Austrias. Dans cette partie de la ville, entre la Plaza Mayor et la Plaza de Oriente, on peut admirer bon nombre de palais et de couvents du XVIIe siècle, lorsque Madrid devint le siège de la cour des Habsbourg. Petit conseil : rangez votre plan de la ville pendant quelques heures et laissez-vous porter. Vous traverserez des rues sinueuses au coin desquelles vous découvrirez un bistrot, une église baroque ou encore un jardin secret. En flânant, vous tomberez aussi sur le Marché de San Miguel, le Palais Royal et le Teatro Real. Il est très facile de rejoindre le temple de Debod, situé à proximité, dont les jardins offrent un cadre idéal pour admirer de magnifiques couchers de soleil.

D’Atocha à Cuatro Torres Business Area  

L’axe de la Castellana est la grande voie de circulation qui va du rond-point de l’Emperador Carlos V (devant la gare d’Atocha), se poursuit sur les boulevards Paseo del Prado, Recoletos et Castellana, jusqu’à l’échangeur Nord, derrière les Cuatro Torres Business Area. Tout le long de ces avenues, on rencontre des musées, des ministères, la Bibliothèque Nationale, la Banque d’Espagne et le stade Santiago Bernabéu. Les fontaines de Neptune, Cibeles et Colón ou encore les sculptures du Musée d’Art Public sont quelques-uns des monuments qui jalonnent notre parcours. Étant donné qu’ils s’étendent sur plusieurs kilomètres, nous vous conseillons de prendre le bus Madrid City Tour (itinéraire 2) ou le transport en commun (par exemple le bus 27 qui parcourt tout l’axe depuis la Glorieta de Embajadores).

De la Puerta del Sol à Gran Vía

En plus des musées, des églises, des palais et des parcs, les rues de Madrid sont aussi intéressantes en soi. Nous vous proposons une promenade dans le cœur palpitant de la ville. En partant de la Puerta del Sol, où se trouve le kilomètre zéro du réseau routier espagnol, on peut emprunter la calle de Preciados, la deuxième rue la plus fréquentée au monde selon le livre Guinness des records, puis continuer sur la Gran Vía, la grande avenue commerciale du centre-ville, peuplée de boutiques, de discothèques, de cafétérias, de cinémas et de théâtres.

LE SOIR   

Manger des tapas dans le Barrio de Las Letras

C’est à la tombée du jour que presque tout commence à Madrid.La nuit, la ville renait. La Plaza de Santa Ana, dans le Barrio de Las Letras (Quartier des Lettres), à deux pas de la Puerta del Sol, est un bon endroit pour se mettre e appétit en pratiquant l’art du tapeo : faire la tournée des bars, en accompagnant ces petits délices gastronomiques d’un demi ou d’un verre de vin.

Gran Vía, Malasaña et Chueca

Derrière la Gran Vía, les quartiers à l’ambiance bohème par excellence de Madrid, Malasaña et Chueca, accueillent depuis la fin des années 80 les bars, les night-clubs, les boîtes de nuit et les séances DJ qui ont valu à la nuit madrilène sa renommée mondiale. Tandis que les bars de Malasaña sont fréquentés par les mordus de musique indépendante, Chueca est la plaque tournante du collectif LGBT.

Et si vous êtes un amateur de cocktails, rendez-vous au bar Perico Chicote sur la Gran Vía, ouvert depuis plus de 80 ans, où l’on élabore les boissons parmi les plus populaires de Madrid. Le barman mélange, agite et assortit les arômes, les couleurs et les parfums pour créer des cocktails très personnels. Au sein du paysage de la mixologie actuel, nous vous conseillons le 1862 Dry Bar, un bar à cocktails aux airs classiques situé dans une vieille demeure de 1862, d'où son nom, dans le centre de Madrid. Sans aucun doute une excellente option pour commencer la soirée à Madrid.

Laissez-vous porter par l’infatigable ambiance nocturne et dites au revoir à Madrid, car vos 24 heures chez nous se sont déjà écoulées ! Nous espérons vous revoir.

INDISPENSABLE

Les dix sites que vous ne pouvez pas manquer lors de votre première visite !

Consultez et téléchargez les infos touristiques indispensables pour vous déplacer dans Madrid.

À LA CARTE
  • Un jour à Madrid ne suffit pas pour tout voir, mais nous vous expliquons ici comment profiter au mieux de votre journée.

    Madrid en 24 heures
  • Art, shopping, gastronomie et vie nocturne sont autant d’attraits incontournables lors d’un séjour de deux jours à Madrid.

    Madrid en 48 heures
  • Consultez les musées et sites touristiques qui ne ferment pas le premier jour de la semaine.

    Un lundi à Madrid
Publicité

PRODUITS OFFICIELS

Admirez la vue au sommet de ce belvédère de 92 mètres de haut.

Trajets à volonté pour visiter la ville à votre rythme.

Téléchargez la App des chefs-d'œuvre du Prado, Thyssen et Reina Sofía.

Publicité
Publicité