Agenda Expositions

  • Nouveauté

    Un vaste échantillon de notes et de dessins dévoilent le processus créatif du célèbre studio d'animation américain (CaixaForum Madrid. 19 juillet-4 novembre).

    Disney, l’art de raconter une histoire
  • Sleeping Beauty (La bella durmiente) 1959. Estudio de concepto Mina de grafito, tinta y acuarela sobre papel © Disney Enterprises Inc.

Première exposition consacrée à la relation entre le peintre impressionniste et son maître (Musée National Thyssen-Bornemisza. Jusqu'au 30 septembre).

Exposition consacrée à l’un des portraitistes les plus talentueux de la Renaissance (Musée du Prado. Jusqu'au 30 septembre).

Exposition sur l’avant-garde russe vue depuis les canons antiartistiques associés au dadaïsme (Musée Reina Sofía. Jusqu'au 22 octobre).

Une exposition bouleversante, rassemblant plus de 600 objets originaux (Centro de Exposiciones Arte Canal. Jusqu'au 7 octobre).

Pas moins de 73 esquisses forment cette exposition thématique dédiée à une facette méconnue du maître flamand (Musée du Prado. Jusqu'au 5 août).

Comme le reflètent ses œuvres, les jardins étaient l’une des grandes passions du peintre de la lumière (Musée Sorolla. Jusqu'au 20 janvier).

Exposition monographique sur l'artiste hongrois, l’une des principales figures de l’art optique (Musée National Thyssen-Bornemisza. Jusqu'au 9 septembre).

Une exposition consacrée aux grandes figures qui ont transformé l’art du XXe siècle autour des œuvres du Musée d'Israël (Palais de Gaviria. Jusqu'au 29 juillet).

Une promenade pour découvrir le travail de l'un des photographes les plus renommés du monde (Fundación Mapfre. Sala Recoletos. Jusqu'au 2 septembre).

Une analyse de la relation entre les visages peints par l'artiste et les traités de physionomie de l'époque (Calcografía Nacional. Jusqu'au 9 septembre).

photoespaña

Sur le thème du jeu, quelque 200 images montrent les professionnels de la célèbre agence sous un autre angle (Espacio Fundación Telefónica. Jusqu'au 16 septembre).

Un hommage au grand photographe et costumier britannique à travers ses portraits les plus connus (Fondation Canal Isabel II. Jusqu'au 19 août).

Une rétrospective des quarante ans de carrière du photographe nigérian (Fernán Gómez Centro Cultural de la Villa. Jusqu'au 29 juillet).

Une exposition photographique consacrée au travail de dénonciation sociale de l'artiste français (Musée Reina Sofía. Jusqu'au 27 août).

Exposition photographique de natures mortes réalisées par le célèbre cinéaste espagnol (Galerie Marlborough. Jusqu'au 8 septembre).

Une reconstruction du régime soviétique à travers une sélection de photographies (Círculo de Bellas Artes. 6 juin-16 septembre).

Un hommage à la mode espagnole à travers les photographies des magazines les plus influents (Musée du Vêtement. 14 juin-23 septembre).

Un voyage à la photographie uruguayenne à travers dix photographes (Casa de América. 7 juin-31 juillet).

et bientôt
  • Exposition qui explore les raisons pour lesquelles les artistes espagnols et français admirent la Méditerranée (Fondation Mapfre. Salle Recoletos. 10 octobre-13 janvier 2019).

    À la redécouverte de la Méditerranée
  • Exposition monographique autour de la figure de la peintre polonaise célèbre pour ses portraits et ses nus d’Art Déco (Palais de Gaviria. Fin 2018).

    Tamara de Lempicka
  • Tamara de Lempicka
  • Une approche des principaux musées de Madrid au travers des thèmes les plus fréquents de l’art occidental.

    Guide: Art à Madrid (PDF)
  • Guide Àrt à Madrid
Publicité

PRODUITS OFFICIELS

Admirez la vue au sommet de ce belvédère de 92 mètres de haut.

Trajets à volonté pour visiter la ville à votre rythme.

Téléchargez la App des chefs-d'œuvre du Prado, Thyssen et Reina Sofía.

Publicité