Madrid, un musée en plein air

  • Diana y el Ave Fénix, Hotel Hyatt Gran Vía. Foto: Álvaro López del Cerro. © Madrid Destino
    diana_y_el_ave_fenix_hotel_hyatt_gran_via_alvaro_lopez_del_cerro.jpg

Madrid regorge d’art. Sans pénétrer dans ses musées célèbres dans le monde entier, vous pouvez aussi admirer les monuments et les nombreux détails architecturaux et artistiques qui ornent les rues de la ville. Promenez-vous tranquillement du parc du Retiro à la Plaza de España (2,4 km par la Gran Vía ; 3,2 km par Sol et Arenal ; 3,5 km par Sol et Mayor) pour les découvrir.

Notre visite commence au parc du Retiro, qui abrite de petits joyaux architecturaux tels que les ruines de l’ermitage de San Pelayo y San Isidoro, la célèbre statue de l’Ange déchu ou le Palais de Cristal. En sortant par la Puerta Real, nous arrivons à l’emblématique Porte d’Alcalá, située au centre de la Plaza de la Independencia.

Palacio de Cristal

De Plaza de Cibeles à la rue Alcalá

En descendant la rue Alcalá, vous arriverez à la Plaza de Cibeles, où vous pourrez prendre des photos de sa fontaine emblématique et du spectaculaire Palais de Cibeles. Peu après, vous verrez le bâtiment des Caryatides, qui accueille l’Institut Cervantes.

Fuente de Cibeles

De l’autre côté de la rue se trouve le Cercle des beaux-arts avec son impressionnante Minerve de six mètres de haut sur le toit-terrasse ; au croisement de la rue Alcalá et de la Gran Vía, vous verrez le bâtiment Metrópolis et sa statue de la Victoire ailée. C’est là que vous devrez décider si...

... vous continuez le long de la Gran Vía...

Dans le bâtiment qui abritait l’hôtel Roma, vous découvrirez le spectacle visuel du méga magasin WOW Concept. Un peu plus loin, de l’autre côté de la rue, vous pourrez admirer la silhouette singulière du Real Oratorio del Caballero de Gracia.

À la hauteur de la rue Montera, vous serez surpris par le magnifique kiosque d’entrée de la station de métro Gran Vía, une réplique de l’original créé par Antonio Palacios, également auteur du Palais de Cibeles mentionné plus haut.

Templete de la estación de metro de Gran Vía

Continuez à marcher et, lorsque vous atteindrez le grand magasin Primark, baissez les yeux. Vous verrez alors de mystérieuses flèches gravées sur le sol. Pour trouver une explication à leur présence, observez que sur la corniche du numéro 31 de la Gran Vía se trouve une sculpture spectaculaire de la déesse Diane chasseresse qui, arc en main, vise le bâtiment qui se trouve devant elle. Sa cible semble être la sculpture de l’Union et du Phénix qui couronne le toit du nº 32 de la Gran Vía, qui est une menace pour Diane.

Tout près de la Plaza del Callao, le rez-de-chaussée du Palais de la musique abrite une peinture murale réalisée par le duo artistique Los Bravu. Réalisée avec des carreaux de faïence typiques de Madrid à partir d’un dessin de technique mixte, elle rend hommage à la culture et à l’environnement.

Une fois sur cette place, il est impossible de ne pas lever les yeux vers le bâtiment Carrión, plus connu sous le nom de bâtiment Capitol. Cette construction populaire de style art déco possède une enseigne lumineuse de la marque Schweppes, qui est devenue l’un des symboles de Madrid. À côté se trouvent deux autres magnifiques bâtiments : le cinéma Callao et le Palais de la presse.

Edificio Carrión (Capitol)

En descendant vers la Plaza de España (Place d’Espagne), au numéro 68 de la Gran Vía, vous trouverez l’un des bâtiments les plus remarquables de cette artère : le bâtiment de La Unión y El Fénix, couronné d’une grande coupole noire et d’une sculpture de l’oiseau Phénix.

... Si vous choisissez d’emprunter la rue Alcalá jusqu’à Sol

Au numéro 16 de la rue Alcalá se trouve l’emblématique « bâtiment des Quadriges », connu sous ce nom en raison des deux chars attelés de chevaux sur son toit. Ancien siège de la banque BBVA, il est aujourd’hui le siège du ministère régional de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire. À proximité, au 15 de la rue Alcalá, se dresse le majestueux bâtiment du Real Casino de Madrid, un bel exemple du style éclectique madrilène du début du XXe siècle.

Galería Canalejas

La Plaza de Canalejas est située entre les rues Alcalá et Sevilla, dont les bâtiments, en raison de leur grande valeur historique, architecturale et culturelle, constituent une halte incontournable sur notre parcours. Le bâtiment Canalejas, dont la façade présente de beaux détails architecturaux, est un exemple clair de la coexistence de l’ancien et du contemporain. Cette construction abrite également le Four Seasons Hotel Madrid et l’exclusive Galerie Canalejas.

Nous arrivons à la Puerta del Sol, qui concentre plusieurs des éléments les plus représentatifs de la ville : l’horloge de la Casa de Correos, siège de la Communauté de Madrid ; l’affiche publicitaire de Tío Pepe au sommet du numéro 11 ; et la statue équestre de Carlos III.

À la fin de ce parcours, entre la Puerta del Sol et la place de Jacinto Benavente, dans la rue de La Paz, se trouve le UMusic Hotel Teatro Albéniz. Sa façade abrite huit des onze sculptures originales en bois réalisées par le sculpteur Ángel Ferrant.

...si vous continuez le long de la rue Arenal...

Après 350 mètres, vous tomberez sur l’église de San Ginés, qui abrite un fantastique tableau du Greco. Sur la place de Isabel II, vous trouverez le Teatro Real et son curieux bâtiment hexagonal.

Iglesia de San Ginés (© Mirador de Madrid.com)

Dix mètres en dessous de la place de Isabel II, la station de métro Ópera abrite la reconstitution muséale de la fontaine historique de Los Caños del Peral, de l’aqueduc d’Amaniel et de l’égout d’Arenal.

...si vous décidez de flâner le long de Calle Mayor...

À 500 mètres de Sol, vous trouverez le Marché de San Miguel, un bel exemple d’architecture en fer, transformé en marché gastronomique. À côté, sur le toit-terrasse du numéro 3 de la rue de los Milaneses, vous pourrez admirer l’Ange déchu de Milaneses, une statue saisissante connue sous le nom de « l’ange échoué ».

Un peu plus loin, sur la Plaza de la Villa, le centre du Madrid médiéval, se trouvent la Tour et les maisons des Lujanes, le plus ancien bâtiment civil de Madrid.

En arrivant au bout de la rue, à l’intersection des rues Mayor et Almudena, il est temps de s’arrêter pour observer les vestiges archéologiques de l’église de Santa María de la Almudena, où vous pourrez également admirer la statue en bronze du Voisin curieux, qui se penche sur une balustrade surplombant les fouilles archéologiques.

Catedral de La Almudena

En tournant dans la rue Bailén, en plein cœur du quartier du Madrid de los Austrias, l’imposante cathédrale de La Almudena nous attend, avec sa crypte néo-romane et sa coupole, d’où l’on peut admirer des vues époustouflantes.

À côté, le Palais royal, le plus grand d’Europe occidentale, est l’un des lieux les plus visités de la ville. À proximité, le Mirador de la Cornisa del Palacio Real, belvédère offrant de magnifiques vues sur les Jardins du Campo del Moro et la Casa de Campo. Arpentez la Plaza de Oriente voisine, admirez la statue équestre de Felipe IV, très photographiée, et découvrez les statues des rois d’Espagne autour de la place, qui étaient destinées à décorer la corniche du palais.

Esculturas en la Plaza de Oriente

Si vous regardez vers la Plaza de España, vous verrez la coupole originale de style byzantin, décorée de carreaux de faïence polychromes, de l’église Santa Teresa de Jesús y San José.

En poursuivant votre route, vous trouverez le palais du marquis de Grimaldi ou Godoy (dont les écuries, apparues lors des travaux de rénovation de la Plaza de España, sont visibles derrière une lucarne), des vestiges de l’ancienne muraille, le Sénat et le beau bâtiment de la Compagnie royale asturienne des mines.

Fin de l’itinéraire : la Plaza de España

Votre voyage sous le signe de l’art touche à sa fin, mais prenez le temps d’admirer le monument dédié à Miguel de Cervantes, dont les personnages principaux sont Don Quichotte et Sancho Panza, deux imposants gratte-ciel (la Torre de Madrid et l’Edificio España) et, enfin, à l’un des angles de la place, la Casa Gallardo, l’une des œuvres phares de la dernière étape du modernisme madrilène.

Casa Gallardo

PRODUITS OFFICIELS

Le bus touristique est de retour le 19 novembre!

Vue panoramique à 92 mètres de haut.

Découvrez notre catalogue en ligne (en espagnol)

ne manquez pas

  • Parque de El Retiro - Qué debes ver en Madrid... cuando pase el COVID
  • Ses 125 hectares ornés de jardins, de sculptures et autres bâtiments remarquables forment une grande oasis de verdure au cœur de la ville. Patrimoine mondial de l’UNESCO.

    Parc du Retiro
  • Parque de El Retiro
  • Découvrez les espaces d’architecture contemporaine de Madrid et laissez-vous surprendre par de nouvelles formes et matériaux.

    Architecture contemporaine à Madrid
Publicité
  • Célèbre pour son monument dédié à Cervantés, la place a retrouvé toute sa splendeur après sa profonde rénovation.

    Plaza de España
  • Plaza de España. Foto: Álvaro López del Cerro. © Madrid Destino
Publicité
  • Avec plus d’un siècle d’histoire, cette avenue imposante est l’un des grands symboles de Madrid.

    La Gran Vía
  • Gran Vía
Publicité
  • Centrale et animée à toute heure, cette grande place piétonne récemment rénovée est un passage obligé pour tous nos visiteurs.

    Puerta del Sol
  • Puerta del Sol

vous aimerez aussi

  • Passage en revue des sites et des plans incontournables pour découvrir le visage le plus traditionnel de la ville.

    Madrid et ses classiques
  • El Madrid más clásico
  • Des figures insolites que vous trouverez haut perchées sur un piédestal ou à même le sol, au beau milieu d'une place ou au détour d'une rue.

    Madrid et ses statues
  • Estatuas de Madrid
  • Une balade jalonnée par les statues les plus intéressantes qui peuplent le parc du Retiro.

    Une forêt de sculptures
  • Monumento Alfonso XII. 1922. José Grases Riera. Foto de Álvaro López del Cerro.
  • Découvrez le style baroque des XVIIème et XVIIIème siècles dans les églises de Madrid.

    Églises baroques
  • Vivez l’art en direct dans les théâtres, auditoriums et autres salles de Madrid.

    Théâtres et auditoriums
  • Juchés sur des fontaines ou perchés au sommet des édifices les plus hauts, de nombreux dieux et déesses veillent sur les rues de la ville.

    Madrid mythologique
  • Madrid mitológico. Ganímedes sobre el ave Fénix.
  • Une sélection des monuments les plus emblématiques du centre-ville, de la Promenade de l'Art au Retiro en passant par le vieux Madrid.

    Fontaines de Madrid

vive le plein air!

  • À Madrid il y a toujours à proximité un coin de verdure pour flâner, se reposer ou faire du sport. Choisissez le vôtre !

    Parcs et jardins
  • Rosaleda de El Retiro © Álvaro López del Cerro

CELA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER

  • Qu'elles se trouvent à un coin de rue ou sur un toit avec vue, les terrasses sont un must des soirées madrilènes pratiquement toute l'année.

    En terrasse
  • Terraza del Café del Río (Avenida de Portugal, 1) © Álvaro López

un autre madrid

  • Après avoir visité les sites et les musées incontournables de Madrid, il est temps de vous faire découvrir de petites merveilles, loin des sentiers battus.

    Top 10 alternatif
  • Top 10 alternativo