Navalcarnero

  • Navalcarnero
    navalcarnero.jpg

La Villa Real de Navalcarnero se trouve à 31 kilomètres de Madrid, au sud-ouest de la capitale. Ce village de plus de 500 ans d’histoire a conservé tout son charme d’antan et séduit les visiteurs avec sa délicieuse gastronomie, sa richesse artistique et la beauté de ses paysages.

Sa place principale, dénommée Plaza de Segovia et l’église Nuestra Señora de la Asunción (XVIe siècle) sont les deux principaux centres d’intérêt historique de la localité. La place répond au modèle d'architecture traditionnelle castillane : un plan irrégulier, des bâtiments à trois niveaux construits sur arcades et ornés de balcons en bois. C’est là que se dressent des édifices, comme l'ancienne Casa Consistorial (mairie).

L’église Nuestra Señora de la Asunción date du XVIe siècle et comporte trois nefs séparées par des arcs. Son clocher de style mudéjar présente quatre niveaux délimités par des corniches en pierre. Le premier est haut et uni, le deuxième présente d’étroites fenêtres en meurtrières, le troisième est décoré d’arcs aveugles entrecroisés et enfin le dernier est réservé aux cloches. L’église renferme par ailleurs un magnifique retable de maître-autel et la chapelle royale, où fut célébrée l’union entre Philippe IV et Marianne d’Autriche. La Puerta del Sol, principal carrefour de la ville, accueille le monument consacré à Philippe IV.

Ermitages et places

Les édifices religieux abondent à Navalcarnero comme en témoignent ses rues jalonnées d’ermitages et de calvaires. Datant du XVIIe siècle, la plupart de ces constructions ont été restaurées. On remarque particulièrement l’ermitage San Roque, qui a appartenu à la famille du peintre de cour de Charles IV et Ferdinand VII, Juan Antonio de Ribera. Ce lieu est aujourd’hui décoré de fresques de Pirrongelli. Aussi, l’ermitage de Veracruz, situé sur la même place, abrite également d’intéressantes fresques.

Sur la place San José, qui est l’une des plus fréquentées de Navalcarnero, se dresse l’église éponyme, tandis que l’on peut visiter le musée du vin sur la place Alonso de Arreo, ainsi baptisée en hommage à la mémoire du régent venu défendre Navalcarnero lors du conflit des tribunaux communaux.

Fêtes et gastronomie

Les fêtes patronales se déroulent au début du mois de septembre et proposent des feux d’artifice et de célèbres lâchers de taureaux nocturnes. À cette occasion a lieu également le Real Mercado del Siglo de Oro (marché royal du Siècle d’or), un marché qui reconstitue le mariage de Philippe IV. Les fêtes les plus populaires sont celles de San Isidro qui se déroulent à la mi-mai.

Les rôtis de mouton et les plats de petit gibier (lapin, lièvre et perdrix) sont caractéristiques de ce terroir, qui accorde également une place d’honneur aux pois chiches, utilisés dans les ragoûts comme celui de la « olla del segador » (la marmite du faucheur). 

Comment s'y rendre

En voiture : à 35 minutes par la A-5.

En autocar : à 45 minutes à partir de l’échangeur Príncipe Pío (528).

Liens :

  • Découvrez les alentours de Madrid, la seule ville au monde située à moins de deux heures de route de neuf sites classés au Patrimoine de l'Humanité.

    Excursions
  • Catedral de Toledo
  • Des plats et des desserts typiques, des tapas et des vins de la région. Découvrez la gastronomie de Madrid et où vous régaler.

    Gastronomie madrilène
Publicité

PRODUITS OFFICIELS

Admirez la vue au sommet de ce belvédère de 92 mètres de haut.

Trajets à volonté pour visiter la ville à votre rythme.

Téléchargez la App des chefs-d'œuvre du Prado, Thyssen et Reina Sofía.