Aranjuez

  • Palacio de Aranjuez
    aranjuezalvarodeoro_1431007650.209.jpg
  • À voir
  • Tradition et gastronomie
  • Histoire
  • Comment s'y rendre

Pendant des siècles, la royauté espagnole a passé les mois de printemps au palais d'Aranjuez, situé dans une vallée tempérée et fertile à la confluence du Tage et du Jarama. Ses vastes et majestueux jardins ont permis à Aranjuez d'être classé comme Paysage Culturel au Patrimoine de l’Humanité de l'Unesco en décembre 2001.

Palais Royal d'Aranjuez

Philippe II, reprenant un ancien projet de son père, l'empereur Charles V, ordonne en 1561 le remplacement de la vieille résidence de maître d'Aranjuez par un nouveau bâtiment, qui est l'ancêtre de l'actuel Palais Royal. En 1715, Philippe V continue les travaux et fait construire toute la structure qui constitue actuellement le corps du palais. Entre 1660 et 1665, le bâtiment souffre de graves incendies et Ferdinand VI commande sa reconstruction. À l'époque de Charles III, deux ailes latérales sont ajoutées pour créer le corps occidental du bâtiment, celles-ci reflétant le goût de l'époque pour le style français. Sa décoration rassemble des motifs rococo, élisabéthains, chinois et arabes.

Vieille ville

La vieille ville d'Aranjuez a été classée Ensemble Historique-Artistique, car il s'agit d'un échantillon singulier de l'urbanisme baroque. Tracée en 1747 par Giacomo Bonavia, dès sa naissance en tant que ville, elle a été conçue comme un espace noble où auraient leur place les meilleures constructions. Les grandes maisons avec leur patio, les coupoles, les petits palais, les couvents, les balcons, les places, les larges rues,... sont autant de témoignages de quatre siècles d'histoire.

Jardins

Le même raffinement et le même soin apportés à la construction du Palais Royal caractérise celle des jardins qui l'entourent, tracés, construits et décorés pendant deux siècles. En suivant le modèle de Versailles, la nature a été contrôlée pour faire du jardin une salle du Palais comme les autres. Le Jardín de la Isla (Jardin de l'Île) possède des arbres splendides, de grandes avenues et de nombreuses fontaines en pierre et en marbre consacrées à des personnages et à des scènes de la mythologie grecque. De l'autre côté, nous pénétrons dans le Jardín del Parterre (Jardin du Parterre), où on remarque notamment une grande profusion et variété de fleurs. Le Jardín del Príncipe (Jardin du Prince) -le plus grand de tous- possède de vastes promenades et des espèces d'arbres très variées.

En continuant notre promenade jusqu'au fond, nous trouvons la Casa del Labrador (Maison du Laboureur), une des constructions les plus resplendissantes de la dynastie des Bourbons. Le Museo de las Falúas (Musée des Felouques) se trouve tout près de l'embarcadère. On peut y visiter les luxueuses embarcations qui naviguaient sur les eaux du Tage et qui ont appartenu à Charles IV, Ferdinand VIII ou Alphonse XII.

INDISPENSABLE

Les dix sites que vous ne pouvez pas manquer lors de votre première visite !

Consultez et téléchargez les infos touristiques indispensables pour vous déplacer dans Madrid.

  • Un voyage de Madrid à Aranjuez dans un train d’époque, agrémenté d'une dégustation de la spécialité locale (Samedi-dimanche, de mai à octobre, sauf en été).

    Train de la Fraise
  • Tren de la Fresa 2017
Publicité

PRODUITS OFFICIELS

Admirez la vue au sommet de ce belvédère de 92 mètres de haut.

Trajets à volonté pour visiter la ville à votre rythme.

Téléchargez la App des chefs-d'œuvre du Prado, Thyssen et Reina Sofía.