Vie nocturne : Chueca

  • NOCHEChueca_1404294194.158.jpg
  • 1348803049_2452012121918_adj.jpg
  • Kubrick 1
    kubrick1.jpg

Si la nuit de Madrid s’est forgé une renommée internationale, c’est en grande mesure à cause de quartiers comme celui de Chueca, qui respire la joie et l’animation avec ses petits bars ou pubs toujours prêts à faire la fête et où tout le monde est bienvenu.

Ce quartier longtemps oublié a explosé comme zone de loisirs nocturne il y a des décennies, quand ses places et ses rues ont été prises d’assaut par la communauté LGBTI. Aujourd’hui, le quartier est ouvert à tous ceux qui cherchent à faire la fête dans une ambiance de respect et de complicité.

Parmi les classiques de la zone, d’ambiance ou pas, il y a des noms qui font presque partie du patrimoine culturel de la ville. Ainsi, le Museo Chicote, mythique et authentiquement historique, qui a vu passer les plus grandes stars de l’âge d’or d’Hollywood et bien sûr, Ernest Hemingway, a été sacré à plusieurs reprises meilleur bar d’Europe ; aujourd’hui, il accueille les meilleurs DJ de la ville et les plus grands noms du monde de l’art et de la culture populaire de Madrid.

Autre classique de la nuit à Chueca, le Black & White (nº34, rue Libertad), un espace pionnier pour le mouvement LGBTI qui, après 30 ans, continue à renouveler ses spectacles toutes les semaines pour rester d’actualité. Le Libertad 8 est un autre espace historique (au nº 8 de la rue Libertad, comme son nom  l’indique) et le berceau des  auteurs-interprètes les plus emblématiques de la  nuit madrilène. Malgré ses différents noms successifs, le Théâtre Barceló TClub, successeur du célèbre Pachá, fait aussi partie des légendaires, ou dans le même édifice, la Salle Ocho y Medio.

En dehors de ces établissements dont la réputation n’est plus à faire, de nombreux bars, pubs et salles de fête alimentent les divertissements les plus divers. Ainsi, certains espaces se sont fait  une place, comme le Kubrick (nº28, rue Libertad), au design d’avant-garde, ou le LL Showbar (nº11, rue Pelayo), une des salles qui offrent les spectacles les plus fous et frénétiques du quartier et idéale pour découvrir de nouveaux talents avec ses concours de drag queens. Les fêtards infatigables peuvent se rendre au DLRO (nº59, rue Pelayo), ouvert tous les jours jusqu’à cinq heures du matin.

Pour ceux qui recherchent une ambiance plus spécialisée ou avec une identité plus marquée, plusieurs options se présentent. Les fans de culture bear par exemple se retrouvent à Enfrente (nº12, rue Infantas), Zarpa (nº26, rue Infantas), The Paso (nº1, Costanilla de los Capuchinos) et Hot (nº9, rue Infantas).

Et pour les puristes de la culture lesbienne, une visite à Truco ou Fulanita de Tal peut en valoir la chandelle.

 

CELA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER

Découvrez quelques-uns des bars et discothèques inoubliables de Madrid autour de la Puerta del Sol et la Gran Vía.

Musique live de tous les styles avec la possibilité de danser jusqu'au petit matin. Tout est entre vos mains la nuit dans le quartier des Austrias.

Princesa est l’un de ces quartiers où il est possible de rajeunir le temps d’une soirée grâce à l’ambiance juvénile de sa vie nocturne.

Un des quartiers les plus agréables à tout moment : apprécié des amateurs de tapas pendant la journée, il accueille également une vie nocturne animée.

  • À la nuit tombée, les salles de l'association 'La Noche en Vivo' se préparent pour accueillir un large choix de concerts pour tous les goûts.

    Musique en direct
  • El Junco
Publicité
  • Prendre un verre, danser toute la nuit ou assister à une pièce de théâtre, tout est possible à Madrid. Laissez-vous porter et choisissez votre style.

    En soirée

PRODUITS OFFICIELS

Admirez la vue au sommet de ce belvédère de 92 mètres de haut.

Trajets à volonté pour visiter la ville à votre rythme.

Téléchargez la App des chefs-d'œuvre du Prado, Thyssen et Reina Sofía.