Le Madrid de Goya

  • Estatua de Francisco de Goya / José San Bartolomé LLaneces © Museo Nacional del Prado
    estatua_goya_museodelprado.jpg

Vous pourrez commencer là où vous voudrez : devant l'une de ses peintures ou dans l’un de ces lieux qu'il a si bien représentés dans ses tableaux. Nous vous recommandons de vous préparer un itinéraire personnalisé en vous aidant de ce guide. Il vous faudra plus d’une journée pour découvrir tous les endroits que nous vous suggérons.

Dans ce temple où repose l'artiste aragonais, vous pourrez également admirer la fresque grandiose qu'il a peinte, représentant la transe du Saint face au peuple de Lisbonne.

Il abrite les principales œuvres du peintre comme Le trois mai 1808 à Madrid, La Maja nue et son tableau opposé, La Maja vêtue, La Famille de Charles IV et les Peintures noires.

Découvrez sur ses murs les différents portraits du roi Charles IV et de la reine Marie Louise Joséphine de Bourbon signés par le peintre aragonais.

Cherchez le soi-disant autoportrait de Goya dans La prédication de Saint-Bernardin, l’une des nombreuses œuvres où le peintre regarde les spectateurs.

Le musée conserve 13 de ses peintures, dont deux autoportraits, la Corrida dans un village et la célèbre scène de carnaval connue sous le nom de l’Enterrement de la sardine

Le tableau de Saint Grégoire le Grand, qui appartient à un groupe de quatre toiles de la collection des saints de l'artiste aragonais, est exposé dans la chapelle de ce palais du XVIIIe siècle.

La riche collection de l'illustre éditeur José Lázaro Galdiano comprend plusiers œuvres de Goya de thèmes variés tels que Les sorcières, La era ou encore Madeleine pénitente.

L'artiste travailla pendant douze ans dans ce bâtiment néo-mudéjar et produisit pour cette manufacture sa première série de cartons pour tapisserie en 1775.

Parmi les tapisseries de ce palais du XVIIIe siècle, cinq des séries les plus célèbres de l'artiste, telles que La Tempête de neige, Les Échasses ou Le Goûter au bord du Manzanares.

Cette institution renferme un véritable trésor : quatre planches de cuivre gravées à l'eau-forte par Francisco de Goya, chefs-d'œuvre de l'histoire universelle de la gravure.

Situé à la périphérie de la ville, cette magnifique demeure des ducs d’Osuna fut un point de rencontre pour la plupart des Lumières du XVIIIe siècle, dont Goya faisait partie.

Aux côtés d’œuvres d'autres grands artistes, ce musée présente l'un des portraits que Goya a peint de Ferdinand VII ainsi que le tableau El tío paquete.

  • Une visite virtuelle et artistique de ce décor cher au peintre : la célèbre pradera, lieu de rencontre des Madrilènes lors des fêtes de San Isidro.

    La Prairie de Goya
  • La ermita de San Isidro el día de la fiesta. (Detalle). 1788. Francisco de Goya. Museo del Prado.
Publicité
  • Voyagez dans le Madrid du XVIIe siècle, décor des aventures du célèbre capitaine, signées Pérez-Reverte.

    Le Madrid d’Alatriste
  • El Madrid de Alatriste - La rendición de Breda o  Las lanzas - Diego Velázquez
Publicité
Vous aimerez aussi
  • Usuaria de Bicimad en el Paseo del Arte
  • Une approche des principaux musées de Madrid au travers des thèmes les plus fréquents de l’art occidental.

    Guide: Art à Madrid (PDF)
  • Guide Àrt à Madrid

PRODUITS OFFICIELS

Belvédère fermé jusqu'à nouvel ordre.

Service suspendu jusqu'à nouvel ordre.

La boutique officielle de Madrid