Le Madrid de Goya

  • Estatua de Francisco de Goya / José San Bartolomé LLaneces © Museo Nacional del Prado
    estatua_goya_museodelprado.jpg

Vous pourrez commencer là où vous voudrez : devant l'une de ses peintures ou dans l’un de ces lieux qu'il a si bien représentés dans ses tableaux. Nous vous recommandons de vous préparer un itinéraire personnalisé en vous aidant de ce guide. Il vous faudra plus d’une journée pour découvrir tous les endroits que nous vous suggérons.

 

 

La dépouille de l'artiste aragonais repose dans cet ermitage. Vous pourrez également admirer l’ensemble pictural grandiose qu'il a peint, représentant la transe du Saint face au peuple de Lisbonne.

Il abrite les principales œuvres du peintre comme Le trois mai 1808 à Madrid, La Maja nue et son tableau opposé, La Maja vêtue, La Famille de Charles IV et les Peintures noires.

Découvrez les différents costumes du roi Charles IV et de la reine Marie Louise Joséphine de Bourbon du point de vue du peintre aragonais dans les œuvres qu’abritent le palais.

Cherchez le soi-disant autoportrait de Goya dans La prédication de Saint-Bernardin, l’une des nombreuses œuvres où le peintre regarde les spectateurs.

Le musée conserve 13 de ses peintures, dont deux autoportraits, la Corrida dans un village et la célèbre scène de carnaval connue sous le nom de l’Enterrement de la sardine. 

Le tableau de Saint Grégoire le Grand, qui appartient à un groupe de quatre tableaux de la collection des saints de l'artiste aragonais, est exposé dans la chapelle de ce palais du XVIIIe siècle.

L'illustre éditeur José Lázaro Galdiano a créé une collection intéressante d'œuvres de Goya et de thèmes variés tels que Les sorcières et Le Sabbat des sorcières, La era ou El verano ou Madeleine pénitente.

L'artiste a travaillé pendant douze ans dans ce bâtiment néo-mudéjar et a produit pour cette manufacture sa première série de cartons pour tapisserie en 1775.

Parmi les tapisseries de ce palais datant du XVIIIe siècle, vous pourrez contempler cinq des séries les plus célèbres de l'artiste, telles que La Tempête de neige, Les Échasses ou Le Goûter au bord du Manzanares.

Cette institution renferme un véritable trésor : quatre planches de cuivre gravées à l'eau-forte par Francisco de Goya, chefs-d'œuvre de l'histoire universelle de la gravure.

Situé à la périphérie de la ville, cette magnifique demeure des ducs d’Osuna a été un point de rencontre pour la plupart des Lumières du XVIIIe siècle, dont Goya faisait partie.

Aux côtés d’œuvres d'autres grands artistes, ce musée présente l'un des portraits que Goya a peint de Ferdinand VII ainsi que le tableau El tío paquete.

Publicité
Publicité
  • Voyagez dans le Madrid du XVIIe siècle, décor des aventures du célèbre capitaine, signées Pérez-Reverte.

    Le Madrid d’Alatriste
  • El Madrid de Alatriste - La rendición de Breda o  Las lanzas - Diego Velázquez
Publicité
Vous aimerez aussi
  • De Dürer à Hopper, en passant par Monet, Gauguin, Van Gogh, Klee ou Kirchner, un parcours à travers sept siècles d'histoire de la peinture occidentale.

    Musée National Thyssen-Bornemisza
  • Le Guernica de Picasso est le joyau de ce musée dédié à l'art contemporain, aux côtés d'autres œuvres incontournables de Dalí, Miró ou encore Juan Gris.

    Musée Reina Sofía
  • Un ancien bâtiment industriel reconverti en espace culturel moderne et dynamique, célèbre pour ses expositions temporaires et son immense jardin vertical.

    CaixaForum Madrid
  • Museo Nacional Thyssen-Bornemisza. Salas ©Pablo Casares

PRODUITS OFFICIELS

Admirez la vue au sommet de ce belvédère de 92 mètres de haut.

Trajets à volonté pour visiter la ville à votre rythme.

Téléchargez la App des chefs-d'œuvre du Prado, Thyssen et Reina Sofía.