Le Rastro: le marché aux puces

  • ElRastro_1401709376.5.jpg

Peu d’endroits sont aussi typiquement madrilènes que le Rastro, un marché en pleine rue qui se tient tous les dimanches et les jours fériés dans la rue Ribera de Curtidores et aux alentours. Des articles en tout genre, des bibelots, des objets anciens… Et tout autour, des bistrots et des bars où l’on peut boire un verre.

Le Rastro de Madrid se tient tous les dimanches et jours fériés dans le quartier de Embajadores, où des centaines d’étals ambulants se succèdent autour de la Plaza de Cascorro, la longue rue Ribera de Curtidores (l’axe principal) et dans les rues voisines, jusqu’à Ronda de Toledo et Embajadores. Ce marché doit son nom aux trainées de sang (rastro en espagnol) laissées par les bêtes qui sortaient de l’abattoir. C’est ici que se situaient les tanneries qui se consacraient au curtido (tannage) des peaux, d’où le nom de la rue principale.

Ceux qui s’y rendent avant 11h pourront flâner tranquillement entre les étals, mais les visiteurs qui préfèrent l’ambiance animée caractéristique de ce marché pourront y plonger à partir de midi et jusqu’à 15h, l’heure de la fermeture. Ne manquez pas de voir le chulapo (un homme portant le vêtement traditionnel des Madrilènes) vendant des barquillos (gaufres biscuits) ou la vieille dame jouant de l’orgue, deux personnages typiques du Rastro et Madrilènes de pure souche.

Que peut-on y trouver

Des articles que vous ne trouverez pas dans le commerce classique : des meubles vintage, des bibelots singuliers ou de collection. Des étals d’antiquaires, de vente d’objets d’occasion, de livres anciens, de gadgets, de vêtements, d’accessoires... et tout ce que vous pouvez imaginer. Le mieux est d’y faire un tour et de se laisser surprendre.

Bien qu’il n’existe pas d’organisation préétablie, les stands se regroupent d’ordinaire selon le type d’articles ou la marchandise qui y sont vendus. Par exemple, la plaza del General Vara de Rey rassemble bon nombre de stands de friperie, tandis que les rues del Carnero et Carlos Arniches accueillent les stands de livres anciens à petits prix (parfaits pour les collectionneurs). Les conditions de vente et d’achat sont celles d’un marché ambulant traditionnel, mais on peut aussi marchander.

Du lundi au samedi

Les autres jours de la semaine, la longue rue escarpée de Ribera de Curtidores concentre de nombreux magasins spécialisés, notamment de sports de montagne (des vêtements techniques neufs et d’occasion de grandes marques : Makalu, +Montaña, OS20, El Rincón de la Montaña, etc.), de meubles faits main, de photographie (Fotocasión est l’un des magasins de référence de la ville), d’ antiquités et de restauration (de part et d’autre de la rue, deux patios à l’architecture soignée abritent bon nombre d’établissements de ce genre) et aussi des librairies, des magasins de chutes de tissus, des quincailleries, ou encore des animaleries.

Pour terminer notre visite, les bars typiques pour boire un verre accompagné d’une tapa après une intense matinée au Rastro, le dimanche ou en semaine, ainsi que des restaurants de cuisine traditionnelle, ne manquent pas.

INDISPENSABLE

Les dix sites que vous ne pouvez pas manquer lors de votre première visite !

Consultez et téléchargez les infos touristiques indispensables pour vous déplacer dans Madrid.

Publicité

PRODUITS OFFICIELS

Admirez la vue au sommet de ce belvédère de 92 mètres de haut.

Trajets à volonté pour visiter la ville à votre rythme.

Téléchargez la App des chefs-d'œuvre du Prado, Thyssen et Reina Sofía.