Tour des galeries d'art madrilènes

  • Un paseo por las galerías de arte de Madrid
    galerias.jpg
  • lafabrica1_1400082034.795.jpg
  • Max Estrella
    max_estrella.jpg

Madrid ne se résume pas uniquement à ces musées emblématiques, parmi les plus prestigieux au monde, mais abrite également des espaces conçus pour expérimenter l’art : les galeries. L’Association Arte Madrid des Galeries d’Art répertorie à elle seule plus d’une cinquantaine d’espaces auxquels viennent s’ajouter des dizaines de galeries non associées, soit environ 50 % des galeries d’art de tout le pays : un véritable foisonnement artistique qui pimente chaque promenade au sein des rues de Madrid.

Tout a commencé au cœur de l’élégant Barrio de Salamanca où des collections privées de l’aristocratie et de la haute bourgeoisie furent dévoilées entre l'après-guerre et la transition. La démocratie et l'ouverture permirent aux galeries d’art de s’étendre jusqu’à l'ouest de l'axe de la Castellana, tout en restant regroupées dans l'environnement distingué de Chamberí ou de Las Salesas. Finalement, la quête de nouveaux horizons et le magnétisme du Musée national Centre d’art Reina Sofia ont allumé la mèche de l’art dans le Barrio de las Letras (Quartier des Lettres) et, de manière extraordinaire, à Doctor Fourquet, une petite rue du quartier de Lavapiés qui revit aujourd’hui en accueillant des galeries d’art. C’est aussi un peu le cas du quartier de Conde Duque, qui a vu naître de nouveaux espaces dédiés à l’art contemporain sous la houlette du Centre Culturel Conde Duque.

Dans le sillage des grandes galeries pionnières de Madrid - la Galerie Biosca en 1940, la Galerie Juana Mordó en 1964 ou la Galerie Kreisler en 1965-, une longue liste d’hommes et de femmes se sont lancés corps et âme, à cheval entre le mécénat et l'entrepreneuriat, dans une aventure qui ne peut être comprise que par les amoureux de l'art.

Grâce aux galeries, davantage tournées vers les courants émergents et les préoccupations du marché, de grands noms de l'art ont pu exposer et, pour les plus chanceux, vivre de leur travail. Les plus grands artistes de l’art contemporain espagnol, comme Canogar, Chillida, Úrculo, Millares, Saura, Tàpies ou Barceló seraient peut-être encore inconnus aujourd’hui si certaines de ces galeries d’art n’avaient pas misé sur leur talent.

 

CALENDRIER - À NE PAS MANQUER​

  • CASA DECOR. Janvier-mars. Les dernières tendances en matière de décoration d’intérieur, d’architecture, de design et d’art dans un lieu où chaque artiste ou société loue et aménage un espace choisi.
  • ARCO : Février. Le grand salon annuel de l’art contemporain espagnol est habituellement tenu au parc des expositions Feria de Madrid.
  • DRAWING ROOM : Février. Salon dédié au dessin contemporain qui se tient chaque année au mois de février à l’occasion d’ARCO.
  • JUSTMAD : Février. Le rendez-vous de référence à Madrid pour l’art émergent.
  • URVANITY ART : Février. Salon du Nouvel Art Contemporain qui, à l’occasion de la Semaine de l’Art, se tient à LaSede du COAM, un espace emblématique de l’ordre des architectes de Madrid (Hortaleza, 63).
  • FLECHA : Février. L’événement FLECHA (Foire de Libération des Espaces Commerciaux à travers l’Art) se déroule en même temps que le salon ARCO. Comme son nom l’indique, elle expose gratuitement un grand nombre d'œuvres d’art dans les centres commerciaux.
  • HYBRID ART FAIR : Février. Ce salon présente un large éventail de propositions d’art émergent dans les chambres de l’hôtel Petit Palace Santa Bárbara pendant plusieurs jours à l’occasion de la Semaine de l’Art.
  • ARTEMADRID : Également en février. Cet événement défend un modèle de foire de l’art plus ouvert et réaliste.
  • OTRA PUTA BIENAL MÁS (O*B+) : Février. Cette rencontre d’artistes (nationaux et internationaux) est organisée tous les deux ans (les années paires) dans la Galerie 6mas1 (Piamonte, 21). Plus de 70 créateurs s’y donnent rendez-vous pour aborder des sujets d’actualité en rapport avec l’art contemporain. Elle a également lieu à l’occasion de la Semaine de l’Art.
  • ALMONEDA : Mars. Des pièces avec un demi-siècle de vie minimum. Meubles du XVIIIe siècle jusqu’aux années 60 et 70, Art déco, collection, militaire, objets du quotidien...
  • PHOTOESPAÑA : Pouvant s’étendre du printemps jusqu’à l’été, il s’agit de la plus grande mobilisation d’art photographique du pays.
  • ESTAMPA : Septembre. Cet événement, autrefois dédié à la gravure, a élargi son champ d’intérêt pour devenir un grand rendez-vous de tous les arts contemporains.
  • APERTURA MADRID GALLERY WEEKEND : Septembre. Fête de lancement de la saison des expositions à Madrid : des dizaines de galeries d’art inaugurent l'exercice artistique de Madrid avec leurs meilleures découvertes lors d'un week-end vertigineux.
  • FERIARTE : Novembre. Rendez-vous annuel incontournable de l’art et des antiquités depuis 40 ans : des milliers d'œuvres datant de plus d'un siècle, des pièces archéologiques aux bijoux ou meubles.

 

INDISPENSABLE

Les dix sites que vous ne pouvez pas manquer lors de votre première visite !

Consultez et téléchargez les infos touristiques indispensables pour vous déplacer et profiter au maximum de votre séjour à Madrid.

  • Une sélection des principales expositions à ne pas manquer à Madrid.

    Agenda Expositions
  • El baile nupcial, Pieter Brueghel el Joven, 1556
  • Le Prado, le Thyssen-Bornemisza et le Reina Sofía sont les trois grands musées qui jalonnent ce vaste parcours artistique abritant de nombreux autres trésors.

    Paseo del Arte
  • Usuaria de Bicimad en el Paseo del Arte
Publicité
  • Une approche des principaux musées de Madrid au travers des thèmes les plus fréquents de l’art occidental.

    Guide: Art à Madrid (PDF)
  • Guide Àrt à Madrid
Publicité

PRODUITS OFFICIELS

Admirez la vue au sommet de ce belvédère de 92 mètres de haut.

Trajets à volonté pour visiter la ville à votre rythme.

Revenez et profitez de notre programme de fidélité !