Formalités de voyage

  • documentosviaje_1398788122767_1404226109.45.jpg

L’Espagne étant l’un des pays signataires des Accords de Schengen, il n’existe pas de contrôle douanier et tout citoyen de l’Union Européenne a donc le droit d’y circuler librement. Si cela n’est pas votre cas, il vous suffira de demander un visa de tourisme auprès de l’Ambassade espagnole de votre pays de résidence.

Passeport

En dehors des Accords de Schengen, qui concernent les résidents d’Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse, il existe d’autres accords avec certains pays qui simplifient l’entrée en Espagne et pour lesquels le visa n’est pas nécessaire, un passeport en règle étant suffisant. Tel est le cas de : Andorre, Argentine, Australie, Brésil, Brunei, Canada, Cité du Vatican, Costa Rica, Croatie, El Salvador, États-Unis, Guatemala, Honduras, Hong Kong, Israël, Japon, Macao, Malaisie, Mexique, Monaco, Nicaragua, Nouvelle-Zélande, Panama, Paraguay, République de Corée, San Marino, Singapour, Uruguay et Venezuela.

Visa

En général, les conditions requises pour l’obtention du visa comprennent l’attestation de ressources économiques suffisantes pour le voyage, le justificatif des vols aller-retour et de la réservation de l’hébergement. Toutefois, la procédure peut varier d’un pays à l’autre ; pour obtenir l’information complète, vous pouvez vous adresser à l’Ambassade d’Espagne correspondante, dont vous pourrez trouver les coordonnées sur le site web du Ministère espagnol des Affaires Étrangères.

Si le motif du voyage est uniquement touristique, vous devrez demander un visa de court séjour (Schengen). Ces visas autorisent le transit ou un séjour sur le territoire espagnol et dans le reste des États Schengen pour une durée non supérieure à trois mois (90 jours) sur une période de six mois (180 jours) depuis la première date d’entrée dans l’Espace Schengen.

Si votre visite en Espagne répond à d’autres fins, vous devrez opter au visa national de long séjour, qui vous donne le droit de résider, de résider et de travailler, d’étudier ou de faire de la recherche en Espagne. Tous les étrangers qui souhaiteraient entrer en Espagne pour résider, résider et travailler ou étudier, devront posséder ce visa, sauf s’ils sont citoyens de l’Union Européenne, d’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège ou de la Suisse.

INDISPENSABLE

Les dix sites que vous ne pouvez pas manquer lors de votre première visite !

Consultez et téléchargez les infos touristiques indispensables pour vous déplacer dans Madrid.

Publicité

PRODUITS OFFICIELS

Admirez la vue au sommet de ce belvédère de 92 mètres de haut.

Trajets à volonté pour visiter la ville à votre rythme.

Téléchargez la App des chefs-d'œuvre du Prado, Thyssen et Reina Sofía.