Triball: aux petits soins

  • COMPRASTriballMetropoliscomic_1406886923.66.jpg

Un quartier émergent qui au cours des dernières années a fait peau neuve grâce à un fort essor culturel et social. Triball offre une proposition commerciale pleine de possibilités en matière de mode et d’accessoires, de loisirs et restauration, de bien-être et beauté, en plus d’un éventail de plats du monde entier très intéressant.

Le Triángulo de Ballesta (Triball) représente un espace commercial différent, décontracté, fonctionnel et pratique. Situé tout près de la Gran Vía, ce « triangle » est délimité par les rues Ballesta, Valverde, Desengaño, Corredera Baja de San Pablo, Barco et Plaza Soledad Torres Acosta (baptisée « plaza de la Luna »), formant ainsi un espace triangulaire qui donne son nom à cet axe. Triball s’est réinventé avec l’apparition de différents espaces voués à la culture, la mode, la restauration et aux achats en tout genre.

Firmes et créations sur mesure

Entre les édifices et les constructions emblématiques de l’histoire de ce quartier, comme les paroisses de San Martín et de San Ildefonso, les institutions comme l’Académie  Royale des Sciences Exactes, Physiques et Naturelles, ou le légendaire Teatro Lara, la vie commerciale contemporaine s’épanouit, dans laquelle les créateurs émergents se frottent aux marques plus consolidées.

Outre les griffes de Dolores Promesas, Deffort, Kling ou Monkey Garden, on peut aussi acquérir les derniers modèles de chaussures sportives de Consuela ou la grande variété de chaussures de ville de Cuplé. Pour les grandes occasions, dans les établissements de Carlos Castro –spécialisé dans les coiffures– et Miguel Crespí –robes de mariée–, le sur-mesure occupe une place d’honneur.

Bien-être et beauté

Les soins personnels ont aussi leur place dans ce quartier. Les gymnases, les salons de coiffure, les centres de cosmétiques, etc. ne manquent pas à Triball. Éloignés du conventionnel, on peut ainsi passer du stylisme de José Navarro Studio au Gymade Lounge Resort, qui en plus de sa zone fitness compte une magnifique terrasse à l'étage supérieur proposant une carte variée de cocktails, milk-shakes et cafés.

Cuisines du monde

Le quartier dans lequel Ramón Gómez de la Sernavécut (un habitant « passionné » d’après ses propres mots) et Max Aub planta le décor de l’un de ses romans (intitulé « La calle de Valverde ») permet également de voyager en visitant ses restaurants. On peut y découvrir par exemple des plats de la cuisine chinoise, méditerranéenne, argentine, libanaise, mexicaine, équatorienne, italienne, avec les saveurs de Cerdeña del Aiò ou du takeaway allemand Senf, ou encore visiter l’une des crêperies les plus anciennes de Madrid : la Creperie Ma Bretagne.

Les multi-espaces culturels, où l’offre gastronomie se marie à l’art, sont d’autres points forts de cet axe commercial. La Realidad –rue Corredera Baja de San Pablo– ou Microteatro por dinero –rue Loreto y Chicote– sont quelques-uns de ces espaces qui organisent des cours de formation, des expositions et des activités autour de la musique, du design, de la littérature ou du théâtre intimiste. Les passionnés d’art trouveront dans la galerie Espacio Valverde d’intéressantes propositions, tout comme les mordus de bande dessinée à Generación X.

INDISPENSABLE

Les dix sites que vous ne pouvez pas manquer lors de votre première visite !

Consultez et téléchargez les infos touristiques indispensables pour vous déplacer dans Madrid.

Publicité

PRODUITS OFFICIELS

Admirez la vue au sommet de ce belvédère de 92 mètres de haut.

Trajets à volonté pour visiter la ville à votre rythme.

Téléchargez la App des chefs-d'œuvre du Prado, Thyssen et Reina Sofía.