Fêtes du mois d'août


Toutes les fêtes populaires sont suspendues jusqu'à nouvel ordre à cause de la crise sanitaire du Covid-19, afin d'éviter les rassemblements et la propagation du virus. 


On ne peut comprendre ni l'histoire ni les traditions madrilènes sans leurs célèbres fêtes populaires, dont trois ont lieu au mois d'août et dans des quartiers voisins. Les festivités débutent avec celle de San Cayetano, dans le quartier du Rastro/Embajadores, se poursuivent avec celle de San Lorenzo à Lavapiés et s'achèvent avec la plus grande fête de toutes, celle de la Paloma dans le quartier de la Latina.

On peut y voir les chulapos (Madrilènes revêtus du costume typique), la danse du chotis, des distributions de citronnade, des rues décorées de lampions, des habitants dansant « bien serrés », etc. Tout ceci fait partie des fêtes populaires madrilènes qui, en été, quand les jours sont les plus longs, se vivent avec une ferveur et un plaisir particuliers. Pendant deux semaines, les rues les plus authentiques de la ville accueillent les saveurs et les rythmes les plus typiques, surtout à la tombée de la nuit, lorsque la température devient plus clémente et que l'on a envie d'aller boire un verre et déguster quelques tapas aux nombreux comptoirs que les bars des environs installent en cette période.

Très marquées par l'identité des quartiers, ces fêtes sont propres au Madrid le plus vrai, le plus attaché à sa tradition de peuple joyeux et sociable, qui se donne à voir de manière simple, mais entend bien s'amuser. Et surtout, ouvert à tous ceux et toutes celles qui souhaitent s'inviter à la fête. Leurs programmes d'activités comportent des jeux et des concours pour enfants, des tournois de mus (jeu de cartes) et même des concerts d'orchestres et de groupes pop, des itinéraires de dégustation de tapas et la procession du saint ou de la vierge que l'on honore.

Des quartiers typiquement populaires

Les trois fêtes ont lieu dans des quartiers limitrophes, tous trois typiques du vieux Madrid, avec des constructions datant du XIXe parmi lesquelles on aperçoit parfois une cour intérieure typique de l'époque, une corrala, et un dédale de ruelles pleines de charme.

Celle de San Cayetano a lieu près de l'église vouée au saint, dans la rue Embajadores, ainsi que sur la plaza de Cascorro et dans les rues du quartier de Lavapiés comme celles d'Argumosa et de Casino, tandis que les fêtes de San Lorenzo se déroulent intégralement dans ce dernier quartier, autour de l'église du même nom (rue Dr. Piga) et dans la rue Argumosa.

Enfin, les fêtes de la Vierge de la Paloma, très vénérée à Madrid, constituent le point culminant des festivités, aussi bien de par l'affluence du public que de leur ampleur, car elles occupent les rues de la plaza de la Paja et ses environs, jusqu'à la plaza de las Vistillas en passant par la rue Toledo et les ruelles qui entourent la paroisse de la Virgen de la Paloma sur la place homonyme.

Geolocation
Fiestas de la Virgen de la Paloma
Fiestas de agosto 2017

Share on

Informations pratiques

Fechas y hora

  • Fête de San Cayetano : 7 août 
  • Fête de San Lorenzo : 10 août 
  • Fête de la Virgen de la Paloma : 15 août 
Zone touristique: 
La Latina

Direcction

San Cayetano (Plaza de Cascorro) / San Lorenzo (Iglesia de San Lorenzo) / La Paloma ( Plaza de la Paja)
Site Internet: 
https://diario.madrid.es/blog/notas-de-prensa/el-distrito-de-centro-celebra-sus-fiestas-en-honor-a-san-cayetano-san-lorenzo-y-la-virgen-de-la-paloma/
Métro: 
La Latina (L5)
Lavapiés (L3)
Tarifs: 

Gratuit