Palais royal


Le Palais royal de Madrid a rouvert le mercredi 10 juin, après avoir appliqué tous les protocoles de sécurité sanitaire en vigueur. Il sera ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h et le dimanche de 10h à 16h. 

L'entrée est gratuite pour tous les visiteurs du lundi au jeudi, de 17h à 19h.


Demeure des rois espagnols depuis Charles III jusqu'à Alphonse XIII, le Palais royal de Madrid est ouvert à tous ceux qui souhaitent voyager à travers l´histoire de l'Espagne. Bien qu'il ne soit pas habité par les monarques actuels, l'édifice est la résidence officielle des rois d'Espagne.

Bien avant que Madrid ne devienne la capitale de l’Espagne, l’émir Mohamed Ier choisit le village de Magerit (nom arabe de la ville) pour y ériger une construction destinée à protéger Tolède de l’avancée des chrétiens. L’édification est utilisée de temps à temps par les rois de Castille jusqu'à ce qu’au XIV e siècle, elle devienne ce qui sera plus tard connu sous le nom d’Antiguo Alcázar. Charles Ier d’Espagne et son fils Philippe II sont les responsables de la transformation, qui convertit le bâtiment en résidence permanente des monarques. Mais, en 1734, un incendie ravage le palais des Habsbourg et, sur ses ruines, Philippe V commande la construction d’un nouveau palais.

Á la mort de Filippo Juvara, à qui avait été confiée la construction dans un premier temps, c’est son disciple, Juan Bautista Sachetti, qui s’occupe de réaliser les plans définitifs. Sept ans s’écoulent entre la pose de la première pierre en 1738 et la fin des travaux ordonnés par Philippe V. Cependant, c’est Charles III d’Espagne –surnommé le « roi maire » à cause du grand nombre de réformes et initiatives qu’il développa dans la ville– le premier monarque qui habite le nouvel édifice et qui se charge de compléter la décoration. Ses successeurs, Charles IV –à qui on doit la création de la Salle des Miroirs– et Ferdinand VII ajouteront à l’ensemble des éléments décoratifs, tels des horloges, des meubles, des lustres ou encore des chandeliers.

Le bâtiment s’inspire des plans réalisés par Bernini pour la construction du Louvre de Paris. Il est érigé autour d’une cour carrée et doté d’une galerie et d’une place d’armes, où se situe la façade principale du palais. Aussi bien la décoration que la distribution de chaque espace du palais ont évolué au cours du temps, s’adaptant aux besoins de ses locataires royaux.

Parmi les quelque 3 000 pièces et espaces du palais, on remarque notamment l’escalier principal, projeté par Sabatini avec plus de 70 marches; le salon du trône, couronné par la fresque de Tiepolo qui orne le plafond; le salon de Alabarderos, la salle de bal transformée par Charles III en Salle des Gardes ; la Salita Gasparini, à la superbe décoration à base d’éléments végétaux; la pharmacie royale, qui conserve des placards pour les plantes médicinales, des récipients en céramique, des frasques de la fabrique de La Granja et même des ordonnances prescrites à la Famille Royale ; et la chapelle royale, qui abrite une collection d'instruments à corde fabriquée par le légendaire Antonio Stradivari.

L'armurerie royale et la galerie de peinture

L’armurerie royale est considérée comme l'une des plus riches collections du genre. Elle rassemble des armes et armures utilisées par les rois d’Espagne et d’autres membres de la royauté, depuis le XIIIe siècle. La galerie de peinture abrite quant à elle quelques-uns des trésors les plus précieux conservés par Patrimonio Nacional (l'organisme public chargé de la conservation des biens liés à la Couronne) tels la Vierge à l’enfant de Luis Morales, le Portrait d’Isabelle la Catholique, de Juan de Flandes, ou encore Salomé portant la tête de Jean-Baptiste, du Caravage. Velázquez, Goya, Federico Madrazo et Sorolla sont parmi les autres peintres représentés.

La cuisine royale

Ouverte au public en octobre 2017, après une restauration complète des espaces comme du matériel exposé, la cuisine du Palais royal est l’un des plus remarquables exemples des cuisines historiques des résidences royales européennes qui ont traversé les siècles jusqu'à aujourd'hui. De par ses dimensions mais aussi par la conservation de l'ensemble et l'intérêt comme l’ampleur de ses ustensiles. L’ensemble de la cuisine royale occupe tout un côté du premier sous-sol et a conservé ses installations historiques, en grande partie restaurées entre 1861 et 1880 de par la volonté d’Isabelle II et Alphonse XII.

Les relèves de la garde

Deux jours par semaine (sauf événements officiels ou conditions météo défavorables), le Palais royal sert de décor majestueux aux différentes relèves de la garde: deux relèves hebdomadaires (le mercredi et le samedi) devant la Puerta del Príncipe et le grand spectacle de la relève solennelle chaque premier mercredi du mois (sauf janvier, août et septembre).

Geolocation
Palacio Real
Vista aérea Palacio Real © Patrimonio Nacional
Salón Gasparini del Palacio Real de Madrid
Palacio Real
Real Cocina del Palacio Real de Madrid
Servicios: 

Parking payant

Audioguides

Service de visites guidées

Share on

Informations pratiques

Adresse

Calle
de Bailén , s/n
28013
Zone touristique: 
Austrias
Horaires d'ouverture: 

D'octobre à mars: tous les jours de 10h à 18h
D'avril à septembre: tous les jours de 10h à 20h

Jours de fermeture : 1er et 6 janvier, 1er mai, 12 octobre et 25 décembre./ Fermé à partir de 15h les 24 et 31 décembre.
En outre, la fermeture totale ou partielle pourra se produire ponctuellement lors de la tenue d'actes officiels. Veuillez consulter ici ces dates de fermeture exceptionnelle.

Tipo información turística: 
Téléphone: 
(+34) 91 454 87 00
Adresse électronique: 
info@patrimonionacional.es
Site Internet: 
https://www.patrimonionacional.es/real-sitio/palacio-real-de-madrid
Métro: 
Ópera (L2, L5, R)
Plaza de España (L2, L3, L10)
Train de banlieue (Cercanías): 
Madrid-Sol
Bus: 
3, 25, 39, 46, 62, 75, 138, 148, C1, C2, N16, N18, N19, N20
Tarifs: 

Consulter les prix sur le site officiel.

Entrée gratuite : du lundi au jeudi de 16h à 18h (d'octobre à mars) et 18h à 20h (d'avril à septembre) pour les visiteurs de l'Union européenne, résidents ou titulaires d'un permis de travail de cet espace et pour les personnes en provenance d'Amérique latine justifiant de leur nationalité ou de leur permis de résidence ou de travail.